Profil

Vous êtes ici : Accueil > Profil > Un peu d'histoire

Un peu d’histoire

L’histoire du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau repose sur la vision et la détermination de Mme Lucie Bruneau, une femme avant-gardiste pour son époque. En créant l’Association catholique de l’aide aux infirmes en 1926, Mme Bruneau revendique, pour les personnes handicapées, le droit de bénéficier d’une vie pleine et entière, que ce soit au niveau du travail, des loisirs ou de l’hébergement.

Une vision qui fait du chemin  

En 1926, Mme Bruneau donne le coup d’envoi et de nombreuses réalisations s’ensuivent. Pendant plus de vingt ans, Mme Bruneau ne ménage pas ses efforts pour améliorer la qualité de vie des personnes handicapées jusqu’à solliciter, auprès du gouvernement, l’obtention d’un terrain vacant en vue de bâtir une vaste résidence pour les personnes ayant une déficience physique.

La Maison Lucie-Bruneau : un milieu de vie axé sur les besoins de l’usager    

L’accueil des premiers résidents à la Maison Lucie-Bruneau (MLB) s’effectue après le décès de Mme Bruneau en 1951. La MLB préconise un mode de gestion et des valeurs axées sur la désinstitutionalisation, la normalisation du cadre de vie des personnes handicapées et va même jusqu’à nommer des résidents au sein du conseil d’administration. De son côté, la pratique professionnelle met de l’avant des plans d’intervention individualisés favorisant l’intégration sociocommunautaire des usagers. Tandis qu’apparaissent les résidences de groupe, les îlots de services et le maintien à domicile pour les personnes paraplégiques et tétraplégiques, la MLB fusionne avec le Centre de réadaptation du Québec et élargit la gamme de ses services : c’est la naissance de la corporation du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau (CRLB).

Des services et des partenariats qui se développent

De 1981 à 2000, le Centre de réadaptation Lucie-Bruneau procède à une vaste réorganisation des programmes afin d’élargir et de perfectionner la gamme des services offerts en matière de rééducation fonctionnelle, d’autonomie sociale et professionnelle ainsi que des services complémentaires spécialisés. Parallèlement, de nombreux partenariats se concrétisent. Le CRLB se tourne définitivement vers l’avenir en inscrivant la recherche dans l’énoncé officiel de la mission de l’établissement et en accueillant le siège social du Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain (CRIR).

Une expertise reconnue    

Le 75ème anniversaire des réalisations de Mme Bruneau en 2001 marque le début d’une révision complète du plan d’organisation afin de doter l’établissement de la structure organisationnelle qui lui permettra de mieux réaliser sa mission. Outre la création de la Fondation du Centre de réadaptation Lucie-Bruneau, de nouveaux programmes sont mis en place et le premier usager présentant une tétraplégie ventilo-assistée est admis au Centre. La reconnaissance de l’expertise du CRLB s’accentue et l’établissement récolte des Prix d’excellence de l’Association des établissements de réadaptation en déficience physique du Québec (AERDPQ) dans plusieurs catégories. La signature du contrat d’affiliation avec l’Université de Montréal confirme la volonté de promouvoir la réadaptation par la collaboration interétablissement et l’engagement du CRLB envers le développement de la qualité des services et le soutien à l’innovation.

 
 

Le contenu de cette page requiert une nouvelle version du logiciel Adobe Flash Player afin d'être visionner.

Obtenez Adobe Flash player